L’histoire de la Librairie Polonaise de Paris commence au lendemain de l’insurrection polonaise de 1830-1831 contre la Russie tsariste. La Librairie été créée par Eustachy Januszkiewicz, arrivé en France avec la première vague d’émigration politique. La Librairie devient vite un lieu d’échanges culturels, intellectuels et politiques.

À la mort de Januszkiewicz, la Librairie change de propriétaire et d’adresse. En 1864, Wladyslaw Mickiewicz, fils d’Adam Mickiewicz, installe l’enseigne au 16, rue de Tournon et enfin, quand la Pologne recouvre son indépendance en 1918, Gebethner et Wolf, éditeurs et libraires, l’installent au 123, boulevard Saint-Germain.

Pendant l’Occupation, les Allemands ferment le lieu, détruisent le stock et déportent en camp de concentration le directeur de l’époque, Tadeusz Pajor. Après la guerre, grâce à l’énergie de Stanislaw Lam, la Librairie revit.

Les années de la guerre froide sont marquées par une intense activité d’opposition culturelle au régime communiste en place à Varsovie.

En 1991, les Éditions Noir sur Blanc reprennent la Librairie et lui apportent un nouvel élan. Depuis 175 ans – et 80 ans à l’adresse actuelle –, la Librairie est devenue un centre culturel pour les Polonais du monde entier et pour toutes les personnes intéressées par la Pologne.

 


 

Nous vous proposons aujourd'hui :

  • des traductions de la littérature polonaise en français et des livres sur la Pologne ;
  • des livres d’auteurs polonais ou des traductions de la littérature étrangère en polonais ;
  • des dictionnaires et des méthodes de langues ;
  • des films polonais en DVD ;
  • de la musique polonaise en CD ;
  • de l'artisanat polonais (choix) ;
  • de la presse polonaise.